Suite du programme de méditation MBSR (2/8)

Aujourd’hui je vais partager avec vous mon vécu lors de la deuxième séance du programme.

Pour cette deuxième séance, j’arrive un peu en retard et assez tendue suite à un problème au travail. A l’intérieur, c’était un peu comme ça:

source: thecenturytimes.com

Nous commençons par une méditation allongée avec le balayage corporel (bodyscan) que nous avons toutes pratiquées durant la semaine. Je sens que je me pose un peu même si j’ai beaucoup de mal à me concentrer sur les indications données par notre instructrice.

Nous échangeons après cette première méditation sur nos pratiques de la semaine. Nous devions tous les jours faire une méditation “balayage corporel” (pratique formelle) et être pleinement présent durant une activité quotidienne de notre choix (le choix le plus classique se porte sur le brossage de dents).

Il est intéressant de voir comment chacune de nous caractérise son expérience plus en terme de plaisir/déplaisir que de présence. Comme si nous avions oublié que le but recherché n’est pas d’avoir un moment agréable mais bien d’y être présent, indépendamment de ce qu’il nous fait vivre. Il s’agit en effet de s’intéresser, avec curiosité, aux évènements tels qu’ils sont, et non pas tels que nous aimerions qu’ils soient.

A la fin de nos échanges, nous faisons une petite pratique de yoga:

La Montagne Tadāsana (tad, tada veut dire montagne mais aussi “cette chose-là, ceci”).

Crédit photo: ithaquecoaching.com

Cette posture est l’origine de toutes les postures debout du yoga.

Debout, il y a un travail plus particulier fait sur l’équilibre et la stabilité.

Les étirements que nous faisons lors de cette posture me procurent une détente et un certain apaisement.

Je suis attentive à ma posture, à l’étirement de ma colonne vertébrale et me rends compte que dans mon quotidien ma posture est bien souvent  déséquilibrée.

Je me dis que ce serait une bonne idée de faire cet exercice plus souvent.

Si vous voulez avoir plus d’explications c’est par ici:

https://yoga.ooreka.fr/fiche/voir/307820/tadsana-la-montagne

et pour pratiquer:

Pour finir, nous enchaînons directement avec un nouveau temps de méditation assise centrée sur la respiration.

Même si notre esprit a tendance à s’échapper, dès que nous en prenons conscience le but est de revenir à sa respiration, sans se décourager ni s’énerver contre notre esprit vagabond.

S’échapper, c’est ce que l’esprit fait naturellement, il n’y a donc rien d’anormal que nous le constations de nombreuses fois durant cette pratique.

Avant de nous séparer, nous revenons sur les exercices à faire chez nous durant cette semaine: continuer le bodyscan et la pratique informelle. A cela  s’ajoutera la méditation assise centrée sur la respiration et la prise de conscience d’un évènement agréable quotidien.

Nous nous quittons dans le calme et nous souhaitons à chacune une bonne semaine de pratique.

Je me sens encore très tendue par cette journée difficile mais je sais que méditer, même si ce n’est pas magique, m’aidera à me rappeler que tout est temporaire, y compris ces tensions que je ressens.

L’exercice de la montagne pourra aussi m’y aider.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *